Aikido club Leysin

Au plaisir de vous voir bientôt sur les tatamis!

Etiquette / règles de vie du dojo ...

Voici quelques règles de vies du dojo quand vous venez pratiquer l'aïkido. Appelées Reishiki en japonais elles ont pour but de préserver le caractère artistique de la discipline, de développer le sens du respect mutuel, et d'assurer la sécurité physique de tous les pratiquants. 


Avant le cours:

  • Merci de vous doter de sandales, tongs ou zooris pour vous déplacer dans le dojo. Cela  permet de maintenir l'hygiène des tatamis. Quand vous montez sur le tatami, rangez vos sandales au bord du tatami côté tourné vers l'extérieur.
  • En entrant et en sortant du tatami, saluer en s'inclinant brièvement du buste en direction du Shinden (centre du dojo ou il y a la photo du fondateur). Ce salut s'appelle Ritsu-reï.
  • Le cours commence et se termine par une cérémonie formelle. Il est essentiel d'être à l'heure pour y participer mais si vous arrivez en retard, vous devez attendre debout au bord du tapis (en principe au centre, en face du Shinden) jusqu'à ce que l'enseignant vous fasse signe de vous joindre au cours. En montant sur le tapis, saluez le Shinden en Seiza, ainsi que l'enseignant, même s’il ne vous regarde pas à cet instant. Gagnez votre place de pratique en perturbant le moins possible le cours.


Pendant le cours:


  • Ne quittez pas le tapis pendant la pratique, sauf en cas de blessure ou de malaise, et dans tous les cas, avertissez-en l'enseignant. 
  • Quand l'enseignant montre une technique, vous devez en principe rester assis en Seiza ou en tailleur et regarder attentivement. Après la démonstration, saluez le partenaire le plus proche et commencez à travailler avec lui.
  • Dès que la fin d'une technique est annoncée, terminez votre mouvement, saluez votre partenaire et rejoignez les autres pratiquants assis. 
  • Respectez les pratiquants plus avancés que vous, et d’une façon générale ceux qui sont manifestement plus âgés que vous. Ne discutez jamais à propos de technique et n’entrez jamais en polémiques sur le tapis. Le Dojo est un lieu de recherche et de travail personnel, pas un forum de discussions. 
  • Si vous connaissez le mouvement et que vous travaillez avec quelqu'un qui ne le connaît pas, vous pouvez le guider, mais en parlant le moins possible. Faire sentir les directions de travail est beaucoup plus profitable. S’il questionne davantage, c’est à l'enseignant de lui apporter la réponse.  
  •  Ne bloquez jamais le mouvement de votre partenaire, quel que soit son niveau : c’est contraire à l’esprit d’entraide mutuelle dans la recherche et l’apprentissage, c’est une source de frustration qui peut faire naître des émotions négatives, enfin ce peut même être dangereux pour vous en provoquant des réactions que vous ne pourriez contrôler. Dans le Dojo du fondateur, un avertissement mural indiquait que ce pouvait être un motif d’exclusion définitive de l’école...
  • Parlez le moins possible sur le tapis : c’est dangereux pour vous-mêmes et pour les autres. La vigilance doit être constante pour éviter les accidents, et l’apprentissage de l’art ne passe de toute façon que très peu par la parole...
  • Chaque pratiquant doit veiller à entretenir son hygiène corporelle, pour lui-même bien sûr, mais aussi par respect pour les autres et pour éviter des blessures : le keiko-gi doit être propre, les ongles des pieds et mains coupés courts, les cheveux longs attachés ou maintenus. Le port de bijoux est proscrit.
  • Si vous devez boire pendant le cours, munissez-vous d'une gourde que vous laisserez sur les bancs. sortez discrètement du tapis pour boire mais pas  pendant des explications.


en fin de construction .....


Examens

En Aïkido il y a des examens de degrés (kyu) et de Dan ( ceinture noire). Vous trouverez ici le programme des techniques demandées pour les examens dans le cadre de la Christian Tissier Line.

A part le 5ème kyu qui peut se passer au dojo, les autres examens sont à présenter devant Michel Erb au cours d'un stage.


Programme des examens